L’alimentation de votre cœur

Les maladies cardiovasculaires sont la deuxième cause de mortalité en France après les cancers. Malgré les progrès thérapeutiques, elles restent à l’origine d’environ 140 000 morts par an1.

 

De nombreux facteurs de risque existent, liés au mode de vie : stress, tabagisme, alimentation, alcool mais aussi manque d’activité physique.

Fonctionnement du cœur et acides gras

Les acides gras saturés (viennoiseries, charcuteries, beurre ou crème…) sont mauvais pour le fonctionnement du cœur.

 

À l’inverse, les poissons gras comme le maquereau, le saumon et les huiles végétales de lin et de colza sont riches en oméga-3. Les graisses monoinsaturées (ex : huile d’olive) participent aussi au bon fonctionnement du cœur en jouant sur le mauvais cholestérol.

Hypertension et sel

5 à 6 g de sel par jour suffisent à maintenir le corps en bonne santé. Dans les pays développés, on observe cependant une surconsommation de sel pouvant atteindre 20g par jour. Comme indiqué dans « La santé passe par l’alimentation », le sel est souvent caché dans les plats préparés : 80% comparé aux 20% du sel de table. Il est donc nécessaire de réduire sa consommation2.

 

La surconsommation peut entraîner une augmentation de la tension artérielle, donc amener à de l’hypertension artérielle, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Et le cholestérol ?

En excès, le cholestérol est un risque d’apparition sur le long terme de la plaque athéromateuse. Il est aussi responsable de l’initiation de la plaque athéromateuse. Car c’est lui (le LDL-cholestérol) le fameux lipide qui bloque les artères et qui sera oxydé. Chaque accroissement de 1% du taux de LDL-cholestérol augmente de 2-3% le risque coronarien. Il faut donc surveiller son alimentation et éviter de trop en consommer.

_____

Les recommandations diététiques générales s’appliquent évidemment à la santé du cœur. Une alimentation riche en bonnes graisses, en fibres, en fruits et légumes, un apport en sel et en acides gras saturés faible. L’alimentation de type méditerranéenne semble donc être la plus intéressante pour un cœur en pleine forme.