Douleurs musculaires et articulaires : comment les soulager naturellement ?

Comment les expliquer ?

La douleur articulaire est souvent due à une inflammation. Elle est ressentie plus intensément le matin. Les causes possibles sont multiples. Outre certaines pathologies qui nécessitent un suivi médical, l’âge, le surpoids, la sédentarité, mais aussi une activité sportive trop intense ou trop brutale peuvent être à l’origine des lésions du cartilage, des ligaments, des tendons ou des muscles.

Le rôle du collagène

Le collagène est la principale fibre qui compose les muscles, le cartilage et les tendons. Il possède un rôle de résistance et de souplesse. C’est un composant essentiel produit par certaines cellules de notre organisme. Cependant la quantité et la qualité du collagène produites par notre organisme diminuent avec l’âge.

L’effet bénéfique du froid

C’est le principe de la cryothérapie. Le froid permet de soulager rapidement les douleurs. Pour être plus efficace, il doit être appliquer le plus tôt possible et régulièrement.

Notre conseil de santé naturelle

OSTEOCALM® GEL est un nouveau gel efficace pour soulager les douleurs articulaires et musculaires. D’origine naturelle, il est produit et breveté par un laboratoire normand. Sa composition originale associe « l’effet froid » du menthol végétal à l’action de l’huile essentielle de gaulthérie et des peptides de collagène. Il s’applique directement sur les zones douloureuses.  Son application par léger massage complète localement le bénéfice d’une complémentation nutritionnelle par OSTEOCALM® en comprimés. Le complément alimentaire OSTEOCALM® associe des peptides de collagène marin PROMERIM®, aux vitamines D3, C et au Zinc. La vitamine C d’origine naturelle contribue à la production de collagène.


* La vitamine C contribue à la formation normale du collagène pour assurer la fonction normale du cartilage.

** La vitamine D et le calcium contribuent au maintien d’une ossature et d’une fonction musculaire normale.

1 : Sondage IFOP “Les Français et les rhumatismes”